Eco-fourneau

Transition énergétique

mis en ligne le samedi 18 juillet 2015

Lancement de la fabrication de l’éco-fourneau au village de Baila (village de 2 000 habitants) en Casamance.

JPEG - 1.7 Mo

Le principe de l’éco-fourneau existe depuis un moment déjà. Il consiste, un peu à la manière des inserts dans les cheminées, à concentrer la chaleur dans un foyer. Une association Nantaise en a développé la fabrication en Colombie. Une autre le fabrique en série au Mali et à Madagascar.
L’association Dimbali (ce qui veut dire solidarité en Wolof) de Quimper a choisi d’en faire un projet de développement au Sénégal, en Casamance plus précisément.

Un projet écologique et solidaire en image et en musique.

Le constat

Cette opération part d’un constat très simple : près de 80% de l’énergie utilisée au Sénégal pour la cuisson de la nourriture vient du bois. Le foyer traditionnel est constitué de trois pierres posées. Plus de la moitié de la chaleur s’en va donc directement dans l’atmosphère et ne sert pas à chauffer la "marmite". Réduire cette consommation de bois est donc un axe important de la transition énergétique.

Une réalisation simple

JPEG - 32.5 ko

Le principe de l’éco-fourneau est de concentrer la chaleur à partir du foyer constitué d’un tube coudé posé dans une cuve. Une masse de cendre viendra réaliser une isolation entre le foyer et la cuve.

L’éco-fourneau consomme en moyenne quatre fois moins de bois qu’un foyer trois pierres pour chauffer une égale quantité d’eau.

Quatre axes pour ce projet.

JPEG - 2.5 Mo
  • Il réduit de manière significative "la corvée de bois" effectuée quotidiennement par les femmes et les enfants.
  • Il réduit la consommation de bois et allège donc la pression sur cette ressource naturelle. C’est aussi une manière de participer à la protection de la mangrove trop souvent détruite par les ramasseuses de bois.
  • Il réduit le temps de chauffage de l’eau.
  • Du fait de la température élevée dans le foyer, il réduit les émissions de fumée. Ce qui constitue un progrès important du point de vue de la santé des femmes qui passent souvent la journée à préparer la cuisine dans une ambiance enfumée.

Un projet de développement local.

JPEG - 1.4 Mo

Le projet mené actuellement par l’association Dimbali consiste à mettre en place sous forme d’un GIE local, une filière de fabrication des éco-fourneaux. Cette filière économique est créatrice d’emplois dans la fabrication mais aussi dans la diffusion des éco-fourneaux

Une première pré-série de 10 éléments , vient d’être réalisée. Le projet a été amélioré par rapport au plan initial. Quatre jeunes issus d’une formation à la menuiserie métallique ont assuré la fabrication des éco-fourneau.

JPEG - 1.7 Mo
Pour chaque éco-fourneau
  • le coût matière est de l’ordre de 6 000 CFA soit 9 euros
  • la main d’œuvre de 5 000 CFA soit 7 euros
  • l’amortissement du matériel de 2 000 CFA soit 3 euros

L’objectif, pour rester dans un prix jugé abordable pour les acheteuses est de le vendre :

  • 10000 CFA soit 15 euros

l’association Dimbali se propose d’abonder le GIE de :

  • 3000 CFA soit 4 euros par éco-fourneau vendu.

Prochainement sur ce site, vous pourrez consulter une galerie de photos faites en juillet 2015 concernant la fabrication de l’éco-fourneau.

JPEG

Vous pouvez déjà vous faire connaître (par l’onglet nous contacter) si vous souhaitez participer au financement de ce projet et recevoir des renseignements complémentaires.

Portfolio

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.